Poker Plus, Apprendre le Poker, améliorer son jeu !

Calculer la côte du pot

Rédigé par PokerPlus
Calculer la cote du pot

Une des décisions-clés que vous devrez prendre sera de déterminer si vous devez rester dans le pot lorsque quelqu'un vous défie à la mise.
Ce n'est pas toujours un problème : si vous savez que vous menez, relancez en toute tranquillité. Si, par contre, vous n'avez aucune chance, couchez-vous. La difficulté réside dans la situation où vous avez une main qui n'est probablement pas la plus forte mais qui pourrait devenir gagnante si la bonne carte est ensuite retournée. De telles cartes gagnantes sont appelées "outs".

Exemple de calcul

Vous jouez et vos cartes faces cachées sont 4-3. Après le tournant, la table affiche un A-R-8-2 (sans mise sur le flop). Vous avez à ce moment la pire main possible mais vous avez une suite fermée : il vous faut un 5 sur la rivière.

Vous avez chacun, vous et votre adversaire, $ 100. Le pot est de $ 1et votre adversaire est le premier à parler. Imaginons qu'il ait A-A et qu'il ait donc, à ce moment, la meilleure main (meilleure combinaison).

S'il mise désormais ces $ 100 pour élever le pot à $ 101, vous devrez payer $ 100 pour obtenir un des quatre 5 du jeu. (La probabilité est de 9% en général).

Même un débutant ne connaissant pas les pourcentages exacts devrait se rendre compte qu'il s'agit d'une proposition perdante. Ce n'est pas la peine de payer $ 100 pour une chance de 1 sur 11 de gagner $ 101.

Par contre, si le premier joueur ne mise que 10 cents, il vaut certainement la peine de suivre. Le pot vous propose alors un montant qui correspond proportionnellement à la mise. Mais chose plus importante : si un 5 venait à sortir à la rivière, vous auriez la chance de gagner beaucoup plus que le pot actuel, peut-être même les $ 99,90 qu'il reste à votre adversaire.

Dans chaque scénario, vos chances d'obtenir la bonne carte sont les mêmes. Mais suivre dans le premier exemple serait une décision stupide tandis que ce serait un excellent choix dans le deuxième exemple.

Je suis ou je me couche ? A vos calculs

Vaut-il la peine de suivre pour obtenir la carte dont j'ai besoin ou vaut-il mieux me coucher ? Un petit calcul rapide vous aidera à prendre la bonne décision.

Commencez par calculer la cote du pot en divisant le pot par ce qu'il vous coûterait de suivre. Si le pot vaut $ 100 et que vous devez mettre $ 5 pour suivre, vous divisez 100 par 5, ce qui vous donne 20 (100/5 = 20).

Ensuite, calculez la probabilité d'obtenir une de vos cartes gagnantes. Par exemple, si le flop vous permet d'obtenir une couleur, vous avez déjà 4 cartes des 13 cartes de cette couleur. Cela signifie qu'il reste 9 cartes qui vous permettraient d'avoir une couleur. Vous avez donc 9 outs sur les 47 cartes non vues.

Divisez maintenant 47 par 9 et vous obtiendrez la probabilité d'obtenir vos cartes : 47/9~5,2. Cela signifie que toutes les 5,2 fois que vous suivrez, vous obtiendrez votre couleur une fois.

Comparez maintenant les résultats obtenus. Si la cote du pot est supérieure à la probabilité d'obtenir vos cartes, vous devriez suivre. Si ce n'est pas le cas, couchez-vous.

Les choses peuvent être bien plus compliquées que cet exemple direct. Mais vous gagnerez un avantage de jeu si vous apprenez à calculer la cote du pot. Vous trouverez ci-dessous un tableau simple présentant quelques situations les plus communes après le flop et qui pourrait vous aider :

Calculer la cote du pot au Poker

C'était juste un petit avant-goût sur les cotes du pot. Il reste encore énormément à apprendre. Mais c'est en jouant que vous apprendrez le plus et que vous serez éventuellement capable un jour de calculer approximativement la cote du pot comme s'il s'agissait d'une seconde nature.